Les pharmaciens se soucient de la sécurisation de dispensation de médicaments psychotropes

Alassimapress/Rabat
M.Chbani..Agadir

La confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc a adressé une lettre au ministre de la santé et la protection civile au sujet de la sécurisation de dispensation de médicaments psychotropes en officine dont voici la teneur:

“A l’aimable attention de Mr le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale

Objet : Sécurisation de dispensation de médicaments psychotropes en officine.

Monsieur le Ministre;

Les pharmaciens d’officine, font face, ces dernières années, à une forte augmentation des demandes de dispensation des médicaments psychotropes avec présentation, dans de nombreux cas, d’ordonnances falsifiées difficilement détectables, ce phénomène a pris une ampleur telle que, cela commence à présenter un risque majeur pour la santé publique de nos concitoyens.

A l’aube de la digitalisation des processus liés à la gestion des dossiers médicaux gérées dans le cadre de la généralisation de la couverture santé au Maroc, encouragé par votre département, nous sollicitons votre intervention pour mettre à niveau la législation désuète en vigueur ( législation qui date de 1922 ), ainsi qu’envisager la mise en place d’un système d’ordonnances sécurisées difficilement falsifiables.

Par ailleurs, nous espérons une solution coordonnée impliquant le législateur dans le but de protéger nos concitoyens contre les abus et les trafics qui en découlent, et ainsi mettre fin au détournement des psychotropes à des fins autres que celles pour lesquels ils sont destinées.

Enfin, monsieur le ministre, ces solutions contribueraient non seulement à protéger les patients contre les risques d’inobservance thérapeutique liés aux éventuels refus d’honorer leurs traitements au niveau des officines, par craintes de dispenser des ordonnances falsifiées , mais également à renforcer la confiance dans notre système de santé. De plus, elles faciliteraient le suivi des prescriptions et renforceraient la collaboration entre les professionnels de la santé, les pharmaciens d’officine et les autorités compétentes.

Monsieur le ministre, la Confédération des Syndicats des Pharmaciens du Maroc, est prête à coopérer avec vos services pour mettre en place les solutions adéquates et contribuer à mettre fin à ce phénomène.

En l’attente de fixer une date pour une réunion de travail, veuillez agréer, monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations, les meilleures.

Pour le bureau de la CSPM
Mr le Président
Dr Mohamed LAHBABI

Ampliation:
Chef du Gouvernement ,
Ministre de l’Intérieur
Président de l’Organe International de Contrôle des Stupéfiants.


شاهد أيضا
تعليقات الزوار
Loading...